La Ville agit pour les commerces

 

Depuis 2014, la ville de Saint-Étienne a mis en place un ensemble de mesures pour dynamiser son tissu commercial.

Elle a ainsi œuvré pour :

  • Rendre accessible le centre-ville avec la réouverture des transversales, la création d'une zone 30 et de nouvelles places de parking, la baisse du prix du pass 10 voyages, etc.
  • Faciliter le stationnement avec l'instauration de 2 heures de stationnement gratuites le samedi, les 30 premières minutes gratuites dans les rues, la nuit de stationnement à 3 €, la création d'un tarif de stationnement spécifique pour les artisans et des tarifs attractifs pour les résidents (18 € par mois).
  • Simplifier le paiement du stationnement avec de nouveaux horodateurs, une application pour gérer le stationnement à distance et le paiement par carte bancaire.
  • Améliorer la qualité du cadre de vie avec la rénovation des façades et de l'éclairage public, le réaménagement des places centrales, et la sécurisation par de la vidéoprotection et de la vidéoverbalisation.
  • Rendre plus propres les rues du centre-ville, avec une présence renforcée des cantonniers notamment le samedi, la mise en place de brigades rapides d'intervention sectorisées (pour tous dysfonctionnements), et de la brigade environnement proximité pour lutter contre les incivilités (tags, décharges sauvages).
  • Animer le centre-ville et les marchés par une politique évenementielle toute l'année et l'illumination des rues lors des fêtes de fin d'année.
  • Soutenir l'activité commerciale par l'autorisation d'ouverture des commerces 12 dimanches par an, l'autorisation d'installer des terrasses chauffées, l'accompagnement financier renforcé des associations de commerçants (150 000 € de subventions annuelles pour Sainté shopping) et l'organisation de l'opération commerces design...
  • La mise en oeuvre d'une expérimentation sur les rez-de-chaussée vacants de la rue de la République lors de la Biennale Design 2017.
  • Un dialogue renforcé avec les commerçants via le conseil consultatif du commerce créé en janvier 2017 et bientôt la création en centre-ville d'un office du commerce pour tous les porteurs de projets.

Commerce

Une politique qui porte ses fruits :

  • 151 commerces supplémentaires entre 2016 et 2018.
  • Le retour de grandes enseignes : Monoprix, Adidas, Porcelanosa, Bagelstein, Pralus...

Articles Liés